D’où vient la lumière

Ou d’où vient la mémoire ? Cela vient de l’échange. De la Parole, comme une étincelle. Remarquez combien les secrets sont bien gardés. Ce n’est pas par hasard que nous avons été expulsés du jardin, c’est sans doute pour que par nous-mêmes, de nous-mêmes nous puissions le retrouver, afin qu’il soit nôtre. Au début nous n’avions que l’oral, puis nous avons eu l’écrit, et aujourd’hui les machines qui se souviennent pour nous, qui pensent pour nous, nous laissant encore plus démunis et pauvres qu’aux origines. Littéralement séparés des puissances organiques de la terre, et des forces instinctives, d’où nous sommes issus. Les bibliothèques sont énormes, les banques de données paraissent considérables, mais nous ne possédons rien, ne sommes rien si nous oublions.

Voyez donc, pensez donc de quel Lieu nous devrions nous souvenir, si nous ne voulons pas aggraver notre cas, dramatiquement. Mais comment le penser si nous sommes lourds de ces bagages encombrants et inutiles empêchant la lumière de passer ?

Tenez, rien que ce jeu très faussé entre l’homme et la femme, fait obstacle à l’entendement, nous piège, nous égare, se perpétue, nous divisant, nous isolant dans nos concepts, nos croyances, complique tout par la suite. Nous succombons dans le soupçon et la défiance envers chacun.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.