Lumière

La Lumière est comme une Mère.
Comme ma mère malgré son oubli, dû à son grand âge, qui ne m’oublie pas, bizarrement.
La question de l’homme n’est que de retrouver cette lumière comme sur un océan qui le transporte en son lieu.
là où il n’y a plus de folie ou de maux.
Il s’agit alors de prendre soin des Muses, et de leur Mère.
Bon, s’il y a Mère c’est également parce qu’il y a Père, et eux ne se font pas la guerre. Ils ne cherchent pas non plus à dominer l’un sur l’autre, mais uniquement à s’unir et tenir leur unité d’être, leur demeure en bon état.
Comment pourrions-nous les confondre ? Nous savons bien que l’esprit et la matière ne sont pas dans notre monde présent tout à fait du même ordre.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.