Retourner dans le ventre de notre Mère

Mourir ce serait ça ? mais qui meurt ? cette illusion d’être peut-être ? comme si nous n’étions pas également cette impression ou sensation d’être une entité en quête d’elle-même dans ce corps, nous sommes toujours autre chose, nous ne sommes jamais identiques absolument à nous mêmes, sauf en quelques moments invariables et rares. Il y a une constance dans chacune de nos voix singulières, qui se croise avec les autres, ou non. Nous y apprenons beaucoup. Que saurions nous si tout n’était que calme plat ?

( ces quelques mots, comme un pense bête )

0

2 réflexions sur « Retourner dans le ventre de notre Mère »

  1. Que serions nous ? Fais en l’expérience profonde, et tu seras, il n’est pas possible de deviner, puisque ce serait demander à l’agitation son opinion sur le calme…..Denis.

    • Nous serons probablement au repos, dans ce repos éternel, mais serons-nous capables de le supporter ? Surtout s’il est éternel, nous pourrions à la longue y éprouver un puissant besoin d’agir et de déployer nos ailes dans des directions, profondeurs et hauteurs encore inconnues, sinon serions comme ces blasés ayant Tout vu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.