Le monde nouveau

Ce nouveau monde n’est pas prêt d’arriver si nous continuons ainsi. Confier son corps à des ennemis du Vivant, qui te font croire que c’est pour ton bien, et depuis des temps immémoriaux n’ont cessé de mentir, trahir, tromper le monde sur la vérité, qu’ils prétendent détenir alors qu’ils n’en ont que des parchemins poussiéreux et moisis, ignorants dans leur orgueil ou leur folie, pénétrant les corps avec leurs esprits souillés, sans cœur. Quel monde maudit, quelle possession des âmes et des corps, quelle perdition ! Tout cela, sous le joug atroce des armées, de ces légions romaines assassines. Voyez, ceux qui ont empoisonné les sols, les airs, les eaux, ceux qui ont aussi mis le feu dans les jungles, ceux-là désormais modifient les plans de la nature humaine et les gênes, s’introduisant dans les profondeurs, quelle ordure.

Je me demandais où était la haine. Eh bien voyez ceux qui se rendent complices de cela servent cette force noire épaisse du mal, et passent pour être les représentants d’un bien, d’un Ordre Divin.

Pendant ce temps nous constatons amèrement la disparition du rossignol, et de foules d’êtres vivants nécessaires à l’harmonie naturelle. Pensez bien que pour nous les cieux sont perdus dans ces conditions, que nul ne franchira le seuil. Les prières, les cierges, les plus belles images pieuses, les œuvres d’art n’auront servi à rien, les cathédrales et les mosquées, les pyramides ne seront que poussières.

Dieu a le temps, et nous, nous aurons perdu le nôtre, nous perdant.

Je songe ici au « sauveur ». Il ne peut être que bouc émissaire. Non seulement il délivre un message, mais il accomplit aussi une Mission. Il soigne, il donne de son corps, et de son âme pour soigner les âmes rendues blafardes par ces puissances ténébreuses. Il protège, et de ce fait là, c’est lui qui prend tous les coups.

Le démon s’immisce partout et possède tout. Enfin, si nous le laissons faire.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.