Signe des temps

Signe des temps, c’est comme la fin. Un temps s’achève, pour qu’un autre arrive. Le passage entre les deux est difficile. Ce n’est pas dans les exoplanètes que nous risquons de découvrir plus de vérité que sur terre, ou bien retrouver le royaume perdu. Au contraire, ces recherches par leurs violences ne peuvent qu’aggraver la situation très fragile de la vie terrestre, et amplifier les désastres, aussi bien pour notre santé que pour celle des formes vivantes, toutes affectées. Ce n’est pas non plus sous le microscope que nous découvrirons l’amour ou la pureté des désirs. Non tout cela , tout ce vrai se tient dans votre demeure en harmonie, dans votre foyer. Entretenir la flamme, qui donc le pourrait à ta place ?  Cette flamme ne tient pas toute seule. Cela suppose de la cultiver, un peu. Sans trop souffler sur les braises, sans trop se brûler les ailes,ou la noyer sous des montagnes d’eaux.

Si un jour, vous voyez le ciel s’ouvrir, ne vous inquiétez pas, ne vous effrayez pas, même si cela secoue. Les dieux – si je puis dire – et les anges, savent très bien ce qu’ils font.

Juste une chose, laissez les morts tranquilles. Laissez les où ils sont.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.