L’intelligence bête artificielle

Que veulent ces gens qui fabriquent des robots, pour  inclure dans les cerveaux ordinateurs une somme d’intelligence capable par elle-même de décider, inventer, prévoir, sans erreur possible ? Quels sont leurs desseins ? Se débarrasser des humains qui ne sont pas assez dociles pour servir la machine, qui auraient trop tendance à vouloir du plaisir, et restent imprévisibles malgré les conditionnements qu’on leur inflige depuis leur enfance. Comme si notre existence n’avait de sens que de fonctionner comme une machine, où les affects sont absents, ne ressentant nulle souffrances, nulle joie, mais suit un plan économique. Quelle misère produisent-ils. Six ou sept milliards mis en fiches absurdes et maléfiques.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.