Où est le bien

Croire en la Vie, donne du courage, de la force, et la volonté. Il n’est pas besoin de croire en ce qui la détruit, à cette puissance maléfique qui possède et envoûte, séduit et divise. La vie ne sort pas de là. Elle ne naît pas de la mort, en quelque sorte. La vie naît d’ailleurs. Elle revient de quelque profondeur.

Ce qui nous angoisse est de mourir, et de voir mourir ces vies. Le reste n’a guère d’importance, les mots, les idées, cela c’est bancal, boiteux et construction humaine. Certains d’entre nous admirent la puissance des fusées, des armes atomiques, et des empires et consacrent une part importante de leurs énergies à produire tout cela : Un bien afin de détruire un mal. Un bien qui augmente sa puissance…

On a beau tourner le problème dans tous les sens, on ne voit de bien nulle part, je veux dire ayant droit de destruction générale. En gros il n’y aurait que Dieu pour décider de notre mort, ou alors nous de nous suicider.

Parce qu’il n’y a aucune raison a priori pour que l’humanité meure, ou que la terre meure brûlée par la masse des bombes, si elle obéit à cette volonté divine de vivre, indépendamment des dieux et des causes et des origines, des opinions divergentes.

1

2 réflexions sur « Où est le bien »

    • Merci Sarah pour vos encouragements. C’est bien parce que nous sommes tous très affectés, de même sans réponse éclatante face à la pesanteur de tous ces systèmes mis en place, et que les voix de bonne volonté semblent si légères, effacées, tenues au silence. Passeront-elles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.