Le neutron

Le neutre c’est comme la bombe à neutron. C’est un non-lieu, un lieu où il n’y a rien séparant ce qui est, divisant les êtres, esprits et chairs, prétendant qu’il n’y a qu’artifice, de matière identique à l’esprit. C’est la négation de la nature.
Tous les signes de cette décadence se présentent sous nos yeux éberlués, dans ces défilés de mode, ces hôpitaux pour changer de sexe en vertu de la liberté, comme une négation de cette détermination naturelle, hasard ou destin peu importe, mais dont nous ne savons rien. Il y a par conséquent derrière tout cela une volonté de savoir véritablement puissante, et qui se décide dans le secret des labos, des groupes « intelligents » et des gens qui prétendent régir la destinée humaine et de la terre, selon leurs plans et visions, selon leurs logiques, et surtout en fonction des apparences. Nulle part l’esprit ou l’âme n’apparaissant, se matérialisant, s’objectivant, il ne reste que la matière visible et ce qui la conditionne, autrement dit ces conditionnements, ces mises en boite dans nos corps, n’ayant aucune vérité essentielle nous précédent, mais qui serait selon ces « penseurs » l’absolu arbitraire. La seule raison étant savante, tout le reste est faux, subjectif, sujet à caution, douteux, nous aliénant.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.